Archives par mot-clé : homme

Bribes de vie

J’ai vécu quatorze ans à Belleville. Ce fut la période la plus heureuse de ma vie. Je venais d’une banlieue triste, habiter Paris fut pour moi un bonheur de tous les jours, surtout dans un quartier plein de couleurs et d’odeurs, … Continuer la lecture

Publié dans Essay | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | 11 commentaires

Lune de miel à Venise

Il lui avait dit : « Je t’emmènerai dans un palais vénitien donnant sur le Canal. » Avec lui, elle n’avait connu que les hôtels Campanile et Ibis de la banlieue parisienne. Dans l’un d’eux, des vues de Venise étaient accrochées dans … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, de Woody Allen

Woody Allen, c’est comme tous ceux qu’on aime: on chérit leurs défauts presque autant que leurs qualités et on se dit que c’est sûrement passager, leurs petits travers. Donc, j’aime toujours Woody Allen, mais sa période anglaise, quand même… Donc … Continuer la lecture

Publié dans Films | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Barbe bleue

Elle avait épousé Barbe-Bleue. Il était étrange et attirant. Et puisque l’homme qu’elle aimait n’avait pas voulu d’elle, alors lui ou son frère, quelle importance… Elle avait montré les trésors de son mari, sa nouvelle richesse, à ses envieuses amies. … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Maternité

Maternité Froissé, le tendre visage rose, nez écrasé, yeux simiesques où seul l’iris s’aperçoit, le blanc viendra plus tard. Il paraît qu’il ne grandit pas, ou très peu, c’est l’orbite qui s’élargit, la paupière qui s’étire, alors l’iris se nimbe … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Vision rouge

Dans le silence haletant rôdent de grands  loups  gris, efflanqués, solitaires. Une vraie meute jamais ne trouble les sous-bois. Que de longs fauves affolés, qui glissent, dos fuyants, entre les troncs noirs. La forêt n’est  visible que le soir, on … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Petit matin d’hiver

Toujours la même histoire. Le bal du samedi soir, le marché du dimanche matin. Et voilà comment tu te  retrouves à l’aube à balayer le parvis de la mairie, sous le vent glacé et les rafales de pluie. Le soir, … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Plus tard

Plus tard …. J’ai dit :  « Plus tard, lorsque nous habiterons ensemble… » Il a levé les yeux, légèrement froncé les sourcils. Il n’a rien répondu, il est devenu silencieux. J’ai senti le froid m’envahir. Retirer ça, cette chape de plomb … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Souvenir de Groix

La nature l’ennuyait. La forêt l’effrayait un peu, mais ce n’était pas une peur agréable, ce n’était  ni excitant ni émouvant, c’était une peur terne, une peur mate. La mer l’assommait, la montagne l’abrutissait, la rendait incapable d’écrire même une … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire