Archives par mot-clé : vieux

Belleville

Octobre 2009 Camaïeu de gris des façades délavées. Rues tortueuses où glissent, légers fantômes, des papiers froissés, vieux  journaux, prospectus criards, feuillets griffonnés. Les rues s’étagent et se surplombent, reliées — quand on ne s’y attend plus — par des … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Douleur

                      Tu as bercé ta douleur toute la nuit. Au matin, elle ne s’était pas endormie. Elle était là, la fatigue ne l’avait pas émoussée et sur elle les heures … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , | 10 commentaires

Visites nocturnes

Quand le sommeil a plombé nos membres et muselé notre conscience bavarde, les morts viennent nous visiter. Ils sont doux et tendres, et ne savent pas qu’ils sont morts et nous, nous ne nous en souvenons pas non plus. Nous … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, de Woody Allen

Woody Allen, c’est comme tous ceux qu’on aime: on chérit leurs défauts presque autant que leurs qualités et on se dit que c’est sûrement passager, leurs petits travers. Donc, j’aime toujours Woody Allen, mais sa période anglaise, quand même… Donc … Continuer la lecture

Publié dans Films | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Histoire sans fin

Un filament transparent flotte devant ses paupières fermées, trace une courbe ténue, disparaît. Cris d’enfants. Odeur de l’herbe coupée. Une hirondelle a rayé le ciel de son cri strident. Le soleil chauffe la peau de sa nuque. Juste au-dessous des … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Maternité

Maternité Froissé, le tendre visage rose, nez écrasé, yeux simiesques où seul l’iris s’aperçoit, le blanc viendra plus tard. Il paraît qu’il ne grandit pas, ou très peu, c’est l’orbite qui s’élargit, la paupière qui s’étire, alors l’iris se nimbe … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Soirées

S’il  avait  proposé, dans le  miracle  de  cette  rencontre fortuite, qu’elle renonce à  cette  soirée qu’elle redoutait morne,  qui  le serait  sûrement – s’il  l’avait dans un élan de tout  son  être  entraînée à rebrousser  chemin  pour  aller, ensemble, dîner … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

murmures d’hiver

Les pétales secs bruissent sur les cailloux blancs éparpillés au centre  du rectangle de granit gris trouver du viagra. Quelques-uns sont restés accrochés à la branche horizontale de la vieille croix orthodoxe. Recroquevillés, flétris, dentelles de copeaux. Est-ce la bise … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , , | Un commentaire

Visites nocturnes

Quand le  sommeil a plombé nos  membres  et muselé  notre conscience  bavarde, les  morts  viennent  nous visiter. Ils sont doux et  tendres, et ne savent pas qu’ils sont morts et  nous, nous  ne  nous en  souvenons  pas non plus. Nous … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire