Archives par mot-clé : bonheur

Bribes de vie

J’ai vécu quatorze ans à Belleville. Ce fut la période la plus heureuse de ma vie. Je venais d’une banlieue triste, habiter Paris fut pour moi un bonheur de tous les jours, surtout dans un quartier plein de couleurs et d’odeurs, … Continuer la lecture

Publié dans Essay | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | 11 commentaires

Visites nocturnes

Quand le sommeil a plombé nos membres et muselé notre conscience bavarde, les morts viennent nous visiter. Ils sont doux et tendres, et ne savent pas qu’ils sont morts et nous, nous ne nous en souvenons pas non plus. Nous … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Lune de miel à Venise

Il lui avait dit : « Je t’emmènerai dans un palais vénitien donnant sur le Canal. » Avec lui, elle n’avait connu que les hôtels Campanile et Ibis de la banlieue parisienne. Dans l’un d’eux, des vues de Venise étaient accrochées dans … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Réminiscence

Vanves. J’y ai vécu jusqu’à l’âge de cinq ans. Beaucoup plus tard, comme  ma grand-mère y était enterrée, on a couché à ses côtés le grand corps froid de mon père. Quand maman est morte, je l’y ai portée à … Continuer la lecture

Publié dans Textes et nouvelles | Marqué avec , , , , , , , | Un commentaire

Retour en Anjou

Elle claqua la porte. Ce n’était pas son habitude, elle sourit de se sentir sursauter, gamine prise en faute, toujours si maladroite, incapable de faire coulisser le lourd verrou sans s’y prendre à deux fois. La lumière tombait obliquement de … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Visites nocturnes

Quand le  sommeil a plombé nos  membres  et muselé  notre conscience  bavarde, les  morts  viennent  nous visiter. Ils sont doux et  tendres, et ne savent pas qu’ils sont morts et  nous, nous  ne  nous en  souvenons  pas non plus. Nous … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Souvenir de Groix

La nature l’ennuyait. La forêt l’effrayait un peu, mais ce n’était pas une peur agréable, ce n’était  ni excitant ni émouvant, c’était une peur terne, une peur mate. La mer l’assommait, la montagne l’abrutissait, la rendait incapable d’écrire même une … Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire